Pour les 5 ans du Salon du Saké, 7 grandes régions de saké du Japon présentes cette année! 2 octobre 2018 – Posted in: A la une

Des influences du Japon… et du saké !

En cette année qui célèbre le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon, le début de l’ère Meiji (1868) et l’engouement que suscitèrent alors chez nos compatriotes les artistes de l’Archipel (Japonisme), le Salon du saké est très heureux de s’inscrire, pour sa 5e édition dans ce paysage enthousiasmant d’échanges et d’influences franco-japonaises.

Un siècle et demi plus tard, aux collectionneurs d’oeuvres et d’objets, se sont agrégés gourmands et fins gourmets. Et la France n’en finit plus de découvrir et d’apprécier cette gastronomie japonaise si singulière ainsi que le monde infiniment riche et passionnant de ses boissons, allant du thé vert au saké!

Cette année, le Salon a le plaisir d’accueillir, en plus des exposants individuels, sept préfectures emblématiques du Japon. L’invité d’honneur 2018 est en le HYOGO, plus importante région de production de saké, terre du célèbre riz sakéïfaire Yamada Nishiki, « le roi des riz à saké ». Sera également présente, pour la première fois, la préfecture de MIE, réputée pour ses splendides paysages naturels, le sanctuaire d’Isé, ses plongeuses Ama, pêcheuses d’huîtres en apnée, et ses « trésors gastronomiques»: langoustes, ormeaux, bœuf de Matsusaka et d’Iga…

Aux côtés de la préfecture de HIROSHIMA, fidèle au Salon, sont présentes les associations de producteurs de saké de SAGA, GIFU et FUSHIMI (l’arrondissement historique du saké de Kyoto) ainsi que la préfecture de NIIGATA, qui pose pied en France avec une première boutique de sakés locaux venant d’ouvrir à Paris sous le nom accueillant de « Kinasé ».

Au fil des éditions, le Salon européen du Saké et des Boissons japonaises est devenu le plus important événement consacré au saké en dehors du Japon! Cette fois, les visiteurs auront l’opportunité de goûter environ 500 sakés et 120 autres boissons japonaises. Un record!

Alors que, dans le cadre du programme officiel JAPONISMES 2018 auquel nous sommes associés, « Le Tour des sakés à Paris » bat son plein, célébration d’un mariage réussi : celui du nihonshu et des gastronomies occidentales, nous avons laissé carte blanche au jeune chef étoilé Ryohei Kawasaki, originaire de Hiroshima mais installé à Montmartre. Passionné de cuisine française, il nous propose de découvrir son univers culinaire hors du commun, au travers d’accords mets et sakés. L’huître de Bretagne ou la cuisine de bistrot, au cours d’ateliers inédits, se mettront elles aussi au nihonshu sans oublier les nombreuses conférences et tables rondes à la croisée de toutes ces influences réciproques!

En route, donc, pour le Japon, à travers ses meilleurs sakés ! Bonne dégustation – en toute modération, évidemment.

Sylvain Huet, Saké Samouraï,
Fondateur de l’Académie du Saké
Organisateur du Salon du Saké