Le chef Matthieu Garrel au Salon Européen du saké et des boissons japonaises Continue reading...

Carte Blanche donnée au chef Matthieu Garrel lors du 6ème Salon Européen du Saké et des boissons japonaises

Après Armand Arnal, Kei Kobayashi, Jacques Genin et Ryohei Kawasaki, cela sera le tour du chef Matthieu GARREL de nous faire partager sa passion au travers de cet atelier Carte Blanche.
Un moment unique et intime afin de mieux découvrir la cuisine d’un chef mais aussi l’homme qui se cache derrière.

Matthieu Garrel est un breton de souche: il débute chez les étoilés, en France et en Angleterre. Il ouvre en 2001, un bistrot gastronomique, « Le Bélisaire » dans le 15e à Paris. Sa volonté, démocratiser la cuisine de qualité, avec l’envie de la rendre plus abordable et compréhensible par le plus grand nombre. Unanime à reconnaître ses valeurs professionnelles, ses grandes qualités techniques, sa créativité et la sincérité des produits qu’il choisit méticuleusement, la profession lui décerne le titre de Maître Cuisinier de France en 2014. Toujours à l’affût des nouveautés culinaires, il s’est rendu de nombreuses fois en Asie et notamment au Japon, dont il apprécie le savoir faire culinaire et les saveurs iodées, qui lui rappellent sa Bretagne natale. Il nous a concocté un atelier très marin, basé sur la qualité des produits et son inspiration du moment. Des mets que nous associerons à d’étonnants sakés de différentes préfectures présentes cette année au Salon du saké!

Continue reading
Affiche et programme du Salon du Saké 2019 Continue reading...

Traditions et (R)évolutions – Salon du Saké 2019 – 6e édition

Quelques mots d’accueil de Sylvain Huet, président-fondateur du Salon Européen du Saké et des boissons japonaises:

« Qui aurait dit, lors du 1er salon de 2013, que cet événement organisé entre amis passionnés deviendrait un rendez-vous annuel incontournable dans le monde du saké. Aujourd’hui tout le Japon vient au Salon !

Cette 6e édition accueille 11 grandes régions productrices de saké, et pour la première fois les préfectures de Shizuoka et d’Iwate qui s’ajoutent à celles de Hokkaïdo, de Mie, de Tottori et du Hyogo, ainsi qu’à des groupements de producteurs venant de Hiroshima, Kyoto, Nara, Niigata et Saga!

Continue reading